samedi 5 octobre 2013

SEO sites multilingues et Hreflang - Tout ce qu'il faut savoir !

La dernière vidéo SEO de Maile Ohye vous explique comment internationaliser votre site web et cibler les différentes langues correctement dans Google.

International google


La vidéo répond normalement à toutes les questions que les webmasters se posent lorsqu'ils sont confrontés à une audience internationale. Vous y trouverez d'excellents conseils et astuces pour mettre en place le rel="alternate" hreflang et géolocaliser vos sites.

Si toutefois vous avez encore des questions, vous pouvez toujours consulter les articles du Help Center en français :



Et bien évidemment, si vous avez encore des questions en suspens, n'hésitez pas à les poser sur le forum d'aide aux webmasters. L'un des Top Contributeurs ou un Googler se fera un plaisir de vous répondre.

Bon visionnage !

Official Google Webmaster Central Blog: Video: Expanding your site to more languages: Webmaster Level: Intermediate to Advanced We filmed a video providing more details about expanding your site to more languages or country-...

jeudi 6 juin 2013

Google authorship et rel=author : Comment gagner en visiblité


Rel=Author : Google donne de l'importance aux personnes identifiées

L'authorship et le tag rel=author ne sont pas de nouvelles notions pour les webmarketers et les référenceurs, mais combien d'entre vous en tirent réellement avantage ? mmm... je vois !
Bon, pour celles et ceux qui sont encore un peu à la traîne, sachez que c'est le moment de sortir de l'ombre et de tirer profit de l'authorship.

Dans sa dernière vidéo, Matt Cutts dit s'intéresser de très près au rel=author. Ce tag semblerait être une des solutions que la Search Quality Team souhaiterait explorer pour combattre les spammers et évoluer vers un web de qualité.
Comme le dit le Head de la Webspam Team chez Google, bien qu'il soutienne l'anonymat sur le web, il y a deux sortes de personnes sur la toile : les spammers et les vrais auteurss. Encourager l'utilisation du tag rel=author pourrait améliorer les résultats de recherche et l'expérience utilisateur en se servant de l'identité et de la réputation des auteurs pour classer les résultats.

Alors, prêts à vous(1) dévoiler ? Pour vous aider, voici un petit guide sur l'authorship de Google.

Google Authorship : qu'est-ce que c'est ?


Google a mis en place une fonctionnalité utilisant Google+, grâce à laquelle les auteurs de contenu original sont crédités pour la contribution qu'ils apportent sur les blogs. 
Les textes peuvent être postés sur le blog de l'auteur lui-même ou sur d'autres blogs. En mettant en place le tag rel=author sur sa page et en liant le contenu à son profil google+, l'auteur est de facto lié aux posts des blogs qu'il a écrits, ce qui lui permet ainsi de bénéficier d'une meilleure visibilité sur les SERPs (attention : l'authorship n'améliore pas les positionnements... en tous cas, rien d'officiel n'a encore été annoncé sur ce point. Mais une étude récente a démontré que la photo d'un auteur sur les résultats de recherche Google contribuait à augmenter le taux de clics de façon significative).

Google Authorship serps

Comment mettre en place le tag rel=author ?


C'est très facile !
Vous aurez bien sûr besoin d'avoir un compte Google+ pour commencer. Une fois votre compte créé, il est important d'avoir une photo de profil de qualité (un conseil : évitez les avatars et les photos fantaisistes... c'est votre e-réputation qui est en jeu).
Par la suite, à chaque fois que vous publiez du contenu sur un blog, assurez-vous qu'une signature avec votre nom figure bien sur la page concernée. C'est très facile à mettre en place sur WordPress ou Blogger. Bien évidemment, votre nom de signature devra correspondre à votre nom Google+ pour que la paternité du contenu soit assurée.
Autre point à prendre en compte : vous devez disposer d'une adresse email sur le même domaine que le contenu. Par exemple, si j'écris un contenu sur zizipanda.com, je dois avoir une adresse du type @zizipanda.com. 

Mais que se passe-t-il si je n'ai pas d'email associé au domaine sur lequel j'écris ? 
Pas de panique, il y a un plan pour ça aussi ! Google propose une autre méthode pour relier votre contenu à votre compte Google+ auteur. Il suffit pour cela d'ajouter un lien vers votre profil Google+ sur le contenu que vous créez, comme suit :

<a href="[profile_url]?rel=author">Google</a>


Remplacez simplement [profile_url] par l'URL de votre profil Google+.
Votre lien doit absolument inclure le paramètre ?rel=author, sans quoi Google ne sera pas capable d'associer votre contenu à votre profil.
Vous devez également faire un lien vers les blogs sur lesquels vous publiez depuis votre profil Google+, dans la rubrique "contributor to".
Pour vérifier que vous avez bien mis en place le tag, vous pouvez tester votre page avec l'outil de test de données structurées.

Pourquoi le Google Authorship est-il si important ?


Parce qu'avant même que Matt Cutts en parle, Eric Schmidt avait déjà déclaré, il y a quelques mois, que Google donnerait de plus en plus d'importance à l'Authorship dans le classement de ses résultats de recherche. 
Il avait alors rappelé que Google+ devait aussi servir de canal de vérification des identités en ligne et qu'à l'avenir, les contenus non associés à une identité pourraient avoir moins de poids... Cela explique que beaucoup de SEO ont par la suite commencé à parler d'Author Rank.

Principaux avantage du rel=author :

  • Meilleure visibilité des résultats
  • Meilleur qualité des SERPs
  • Meilleur taux de clics
  • Reconnaissance de la paternité du contenu

Ce ne sont là que les avantages déjà prouvés, mais comme vous pouvez l'imaginer, le poids du tag rel=author va très certainement augmenter dans les mois à venir. 
Du coup, si vous ne l'avez pas encore fait, je vous conseille vivement de mettre en place l'Authorship sur votre blog ou site. 
N'attendez pas la dernière minute pour vous ruer dessus, ce serait dommage.

D'un point de vue strictement personnel, je pense que le tag va réellement prendre beaucoup d'importance dans les mois à venir et si Eric Schmidt et Matt Cutts en parlent, ce n'est pas anodin. Qu'en pensez-vous ?

(1) Merci aux deux tondus et trois pelés qui ont lu ce billet jusqu'au bout et qui visitent ce blog :)

samedi 1 juin 2013

Google Webmaster Tools : Guide pour les débutants

Qu'est-ce que Google Webmaster Tools et Comment l'utiliser ?

Il existe de nombreux avantages à avoir un compte webmaster dans Google . GWT est un outil principalement destiné à réduire l'écart entre les webmasters et le moteur de recherche; il est le seul canal réel de communication entre vous et le géant de la recherche sur internet. Il est donc plus que nécessaire d'enregistrer votre site dans Google Webmasters Tools.

A quoi sert Google Webmasters Tools ?


L'outil pour les webmasters a de nombreuses fonctionnalités, mais en tant que débutant, il vous servira surtout à :

  • Recevoir des messages importants ou des avertissements au sujet de la santé de votre site web (détection de malware par exemple);
  • Savoir combien de pages sont indexées par Google et connaitre l'état de l'indexation;
  • Savoir combien de liens pointent vers votre site ;
  • Résoudre les problèmes d'accès au site (statistiques de crawl, erreurs d'exploration);
  • Recueillir des informations détaillées sur les mots-clés associés à votre site ainsi que sur votre position dans les résultats de recherche;
  • Déclarer la région ciblée et la langue principale de votre site;
  • Soumettre votre sitemap.xml;

Comment utiliser Google Webmaster Tools ?  Mini guide pour les débutants.

Ajoutez votre site à Google Webmaster Tools


Pour commencer, rendez-vous sur www.google.com/webmasters et inscrivez-vous avec votre compte Google (Gmail).
Une fois inscrit, il vous faut ajouter et vérifier votre site Web. Cette courte vidéo vous aidera à commencer.
Après vérification de votre site, vous pouvez commencer par soumettre un sitemap XML via la console GWT. Bien entendu, votre fichier devra au préalable être déposé à la racine de votre site.

Les 5 utilisations les plus importantes de Google Webmaster Tools


1. Notifications par email

Dans la page d'accueil de la console, cliquez sur le lien "preferrences" dans le menu de gauche.
Assurez-vous bien que la case "Activez les notifications par e-mail" est bien cochée !


Google webmaster tools

2. Préférences de domaine

C'est une étape nécessaire à la bonne configuration de votre site. En effet, je rappelle que pour Google (et d'autres moteurs aussi) www.seoweb-addict.com et http://seoweb-addict.com sont deux domaines différents. En d'autres termes la version www est différente de la version non www. 
Je ne vais pas entrer dans les détails ici, mais ce qui est important c'est d'indiquer dans les outils pour les webmasters comment vous souhaitez que Google traite votre site web, avec les www ou sans les www. N'oubliez pas également de faire une redirection 301 d'une version à l'autre !

Pour modifier ce paramètre, sélectionnez votre site web sur les sites énumérés en page d'accueil et cliquez sur Configuration et Paramètres dans le menu de gauche.

Google webmaster tools domaine


3. Accessibilité du site

Google webmaster tools erreurs d'exploration

Ce rapport, disponible dans le menu de gauche en cliquant sur le lien Etat de santé et Erreurs d'exploration, vous permet de détecter les problèmes de DNS, de connection server et d'accesibilité au site (erreurs 404, erreurs 500). Si le nombre d'erreurs est trop important ou si vous recevez un message d'alerte, vous devez impérativement réagir pour résoudre les problèmes. Les erreurs d'accessibilités trop fréquentes sont un signe de mauvaise qualité du site pour our Google.

4. Exploration du site

Cette fonctionalité, toujours dans le menu Etat de santé, vous permet de vérifier par vous-même, page par page, si votre site est bien accessible à Google et s'il est explorable. 
Vous pouvez également demander à Google de crawler vos pages en cliquant sur "Envoyer pour indexation" une fois la page explorée.

Google webmasters tools exploration

5. Requêtes de recherche, liens vers le site et liens internes

Google webmasters tools trafic

Sous le menu Trafic vous avez accès à trois rapports
  • Requêtes de recherche : Indique la position de vos pages et le nombre d'impressions pour différents mots-clés. Vous pouvez utiliser ces données et les combiner au rapport de mots-clés Google Analytics pour comprendre la position globale de votre site dans les résultats de recherche et identifier les mots-clés que les internautes ont utilisés pour arriver sur votre site. Les tableaux sont téléchargeables aux formats CSV et Google Doc.
  • Liens vers votre site : Ce rapport indique les sites sur lesquels apparaissent des liens vers votre site (Backlinks), les pages sur lesquelles votre lien st présente et l'ancre utilisée pour lier vers vous. Téléchargement également possible.
  • Liens internes : Une vue d'ensemble de votre structure de liens internes (maillage interne).

Et voilà, vous êtes maintenant prêts à vous servir de Google Webmaster Tools pour gérer les aspects techniques de votre site.
La console offre d'autres fonctionalités que je n'ai pas abordées ici dans ce petit guide, mais j'en parlerai dans un autre post probablement. Cela concerne surtout le marqueur de données structurées intégré dans la console, les statistiques sur l'authorship, la recherche personnalisée et le fameux "disavow tool".

Si vous avez des questions ou remarques, n'hésitez pas à me contacter !

jeudi 23 mai 2013

SEO : Penguin 2.0 confirmé par Google !!

Oh ! Un pingouin :)

C'est bon, c'est officiel depuis hier soir : Le Pingouin le plus attendu de l'année a enfin été lâché.
On l'attendait toutes et tous avec impatience depuis la minute ou +Matt Cutts avait posté sa fameuse vidéo sur "A quoi s'attendre en SEO cet été" !

Et bien après presque 10 jours d'attente à se demander tous les matins si oui ou non quelque chose avait changé et à passer ses journée à vérifier les forums, on peut enfin souffler :  c'est le boss de la Webspam team en personne qui l'a annoncé hier soir sur son blog : Le Penguin nouvelle génération est arrivé à terme  dans la nuit du 22 mai !


Google Penguin


Selon Cutts, 2.3% des requêtes anglophones seraient impactées par ce nouvel algorithm. Dans le reste du monde, l'impact dépendra du niveau de spam dans chaque langue (en France, on est quand même connu comme ne faisant pas toujours du "blanc"... ).

On nous a annoncé Penguin 2.0 comme étant Ze plus grosse mise à jour d'un algorithme Google. 
Ses effets devraient normalement être beaucoup plus importants que ceux du premier Pingouin ou même de Panda. Google espère ainsi combattre le spam et contribuer à créer le meilleur web possible.

C'est vrai qu'un petit coup de ménage sur les SERPs est nécessaire, espérons juste que les spammers seuls seront pénalisés... sans trop faire de dommages collatéraux.
Pour le moment, je ne vois pas vraiment d'effets sur les SERPs françaises, mais je ne doute pas que la fin de semaine risque d'être plus ou moins difficile pour certains. En tous cas, j'attend les réactions de la SEO sphère française !

Ce Pingouin est en fait le 4ème, mais suite aux nombreuses évolutions / améliorations que l'algorithme a subi, Matt Cutts a préféré parler d'une seconde génération de Pengouin plutôt que d'une simple mise à jour, comme c'était le cas avec les précédentes versions ou avec Google Panda (désormais intégré à l'algorithme général de Google).

Pour rappel donc, voici le petit historique de la famille Pingouin chez Google :
  • Penguin 1.0 : lancé le 24 avril 2012
  • Penguin 1.1 : lancé le 26 mai 2012
  • Penguin 1.2 : lancé le 5 octobre 2012
  • Penguin 2.0 : lancé le 22 mai 2013


Si par le plus grand hasard quelqu'un arrivait sur ce post (je ne poste pas souvent et du coup - comble du comble - je ne travaille pas le référencement du blog), n'hésitez pas à partager votre avis soit dans les commentaires soit en m'envoyant un message sur google+.
J'aimerai beaucoup recueillir vos témoignages et avoir vos impressions sur Penguin 2.0!

Cheers,


samedi 11 août 2012

86 changements d'algorithme Google en Juin / Juillet 2012

Google a dévoilé hier (pas trop tôt !) sur son blog, les changements d'algorithme qui avaient eu lieu en juin et juillet : 86 au total.

Voici les mises à jour les plus importantes à retenir par catégorie :

Qualité des pages

- Meilleure identification et classification des sources considérées comme fiables
- Changements et améliorations apportés au filtre algorithmique Panda

Google images

- Meilleure intégration des images dans la recherche universelle
- Filtrage : les images considérées comme moins importantes par rapport à la recherche sont désormais affichées en petit, en bas de page

Compréhension des Requêtes

- Meilleure interprétation des requêtes longue traine
- Renforcement du signal "freshness" pour avoir des résultats toujours plus actualisés
- Amélioration de l'interprétation des requêtes de type "question" : météo, conversion de devises, résultats sportifs...
- Meilleur affichage des résultats pour les requêtes concernant les vols internationaux

Autres changements généraux

- Meilleure interprétation des synonymes dans les requêtes
- Recherche locale : les détails s'affichent au survol de la souris sur le résultat, ce qui rend la comparaison plus facile
- Une plus grande diversité des résultats dans les SERPs
- Amélioration des textes dans les snippets  des sitelinks et meilleur classement des liens affichés
- Amélioration de la recherche mobile pour les résultats locaux (affichage d'informations plus adaptées : plans, téléphone, email...)
- Meilleure détection des pages de type "articles"
- Affichage des "évènements à venir" dans le Knowledge Graph pour les recherches liées à des villes (seulement en anglais pour le moment)

Et en août : Google Emanuel update ?

Bizarrement, juste avant de publier son post sur les changements d'algorithme en juin et juillet, Google annoncait via Amit Singhal qu'un nouveau signal de ranking serait désormais pris en compte par l'algorithme dans le classement des résultats : le nombre de demandes de suppression de contenu qu'un site aurait reçu pour cause de violation de droit d'auteur

Ainsi, pour Google, plus le nombre de plaintes pour un site serait important et plus le site serait déclassé. Ceci est une nouvelle pénalité Google, dans la suite logique de Panda et Penguin, pour n'afficher à l'internaute que les meilleures résultats possibles.
Un débat est déjà ouvert sur les réseaux sociaux et blogs concernant ce nouveau signal et la contestable "immunité" de YouTube (qui, normalement, devrait être l'un des premiers sites à subir les conséquences de cette pénalité).

Pour la petite anecdote concernant le nom de cette nouvelle pénalité, elle a été baptisée par la communauté SEO et non par Google. "Emanuel" a été choisis en référence à Ari Emanuel, PDG de William Morris Endeavor, qui avait émis le souhait que Google filtre les résultats piratés, comme il le fait avec les contenus pour adultes (Plus de détails sur la position d'Ari Emanuel).



Voilà pour ce petit résumé express des derniers changements en date de l'algorithme Google.

P.S. : J'ai accepté de tester l'affichage des résultats Gmail dans mes SERPs, et il faut dire que pour l'instant, je trouve ces résultats très utiles !